Jérusalem et la paix

Jerusalem modifiee

 

 

Jérusalem n'appartient ni aux juifs ni aux chrétiens ni aux musulmans mais à l'ensemble des croyants ; c'est pourquoi elle ne peut ni ne doit être la capitale d'un état, encore moins de  deux mais la seule capitale du Monde.

Le mécanisme de la violence mimétique et gémellaire analysé par René Girard rend la solution à 2 états inadéquate.

 

Située sur la ligne de démarcation entre Orient et Occident, cette ville est idéalement plaçée pour assurer cette fonction de capitale du Monde.

Elle matérialisera ainsi son nom : Jérusalem signifie " la Paix Sacrée " et réalisera cette paix de deux façons : soit une paix humaine en devenant capitale du Monde soit une paix divine et définitive, une paix éternelle en étant cause d'une destruction de la planète par le feu nucléaire ; aux hommes de choisir ...

a