ma croyance

La croyance d'Eouda Pintruber

 

Le réel est ternaire : concret ou abstrait ; physique ou métaphysique ; référentiel ou langagier,

tout réel est constitué  d'un mobile entre deux fixes

 

Ainsi tout ouvrage humain naît, se réalise et se modifie selon la triade :

Concept - Usage - Réalisation

Cette triade forme un tout, unique, dont les éléments sont inséparables et interagissent ; le premier fixe, celui que l'on placerait sur la gauche, est un idéal, une matrice, un programme, un logiciel, une virtualité pure ; le second fixe, que l'on placerait à droite, est une réalité, une  matérialisation, une incarnation de cet idéal ; entre les deux, le mobile est l'incessante transformation subie par tout réel écartelé entre l'exigence du concept et les errances des acteurs qui le mettent en oeuvre.

Ainsi, à propos d'un livre, l'auteur à droite, affirme son propos ; l'éditeur à gauche accomplit la matérialisation de ce propos par la réalisation du livre ; les lecteurs au centre délivrent chacun leur interprétation, leur lecture du propos de l'auteur : chaque lecture est différente ; chaque lecture est recevable.

                               Auteur                                              Lecteurs                                       Editeur          

Le livre n'est réellement que l'objet triadique constitué par l'auteur, les lecteurs, l'éditeur ; on pourrait multiplier les exemples à l'infini ...  En voici quelques uns  : 

 

                    Mélodie                                      Harmonie                                    Rythme                                                                                                                                                         

                              Consonnes                                 Semi- Consonnes                        Voyelles

                    Energie                                       Lumière                                        Masse

                    Protons                                       Neutrinos                                     Gravitons

                    Force nucléaire                          Electromagnétique                     Gravitationnelle

                    Judaïsme                                     Islam                                            Christianisme

                    Taoïsme                                       Bouddhisme                                Confucianisme

                    Sacré                                             Sacrificiel                                     Profane

                    Lexique                                         Syntaxe                                         Morphologie

                    Axiomes                                        Lemmes                                        Postulats

                    Joie                                                 Bonheur                                       Plaisir

                    Le Soi                                              Le Moi                                          Les Autres

                    Le Père                                            L'Enfant                                        La Mère

 

Ainsi je crois que, semblables mais non identiques à la divinité trinitaire, le genre humain, la création, le réel se manifestent sous l'aspect triadique que chacun de nous incarnons : issus d'un père et d'une mère, nous sommes notre père, nous sommes notre mère et nous ne sommes ni l'un ni l'autre , nous sommes ce Moi insaisissable, ce mobile entre deux fixes.

 

P S 

Passer de la croyance à la foi implique de considérer la triade trinitaire : Père -  Saint-Esprit -  Fils    et d'examiner en quoi cette Trinité se distingue des autres triades ...

C'est essentiellement le mobile, donc le Saint-Esprit qui assure la distinction entre la Trinité et les autres triades ...

En effet, si dans la Trinité le Saint-Esprit permet la transmission de la volonté du Père aux actes du Fils, c'est à dire la transmission entre le créateur et la création, entre le créateur et les créatures , dans les autres triades le mobile opère des transmutations ...

Dans un cas, le mobile n'est que le véhicule d'une volonté qu'il ne transforme en aucune manière ; dans l'autre cas, le mobile est l'agent efficient d'une série de transformations.

Ainsi, la Trinité est-elle Une, homogène, inaltérable alors que les triades permettent l'Autre, la différence, les erreurs et donc le mal .

L'homme est bien créé " à l'image de Dieu " ( comme lui ternaire ) mais il n'est pas dieu en ce qu'il est libre de se tromper, de faire le bien ou le mal ... La Liberté est une valeur proprement humaine, totalement étrangère à la divinité qui ignore le choix, possédant la Vérité .

On peut mourir pour la Liberté, la Vérité implique la vie éternelle ...                                  

         

Ajouter un commentaire

 
×